Ilot de cuisine

Îlot de cuisine pratique : conseils et inspirations

Un îlot indépendant ou îlot de cuisine est un élément indispensable de la cuisine d’aujourd’hui. Il crée un sentiment d’ouverture pendant la cuisson et ferme les cuisines ouvertes du salon. En fonction de l’espace disponible et de vos goûts personnels, vous pouvez intégrer la plaque de cuisson, l’évier et même des sièges dans l’île. Vous pouvez lire ici comment concevoir l’îlot de cuisine parfait.

PLANIFICATION DES ÎLOTS DE CUISINE : Y A-T-IL ASSEZ D’ESPACE ?

Toutes les cuisines ne sont pas adaptées à un îlot de cuisine. En raison d’un espace peu pratique ou trop petit, vous devrez parfois opter pour une île à moitié ouverte. Un îlot de cuisine indépendant dans un espace restreint provoquera une sensation de claustrophobie et un manque de place pour se déplacer. Cela ne peut certainement pas être l’intention car un îlot de cuisine est tout aussi populaire en raison de son ouverture et de son sens de l’espace. Si vous n’êtes pas sûr, vous pouvez marquer l’île sur le sol et placer quelques boîtes là où vous pensez qu’elle sera à l’étroit. Veuillez également vous référer aux dimensions minimales recommandées plus loin dans cet article.

ÎLOT DE CUISINE AVEC TABLE – CHAISES OU TABOURETS DE BAR

Si vous disposez de suffisamment d’espace dans la cuisine, il vaut certainement la peine d’envisager une fonction de siège sur votre île. Qu’il s’agisse d’une salle à manger à part entière ou d’un simple casse-croûte, quelques sièges seront toujours utiles et feront ressortir l’atmosphère familiale.

Pour concevoir cette cuisine, une table à part entière a été combinée avec l’îlot de cuisine. Si vous optez pour une hauteur de table normale de 70 centimètres, vous devrez toujours travailler avec 2 différences de niveau. C’est moins serré qu’une ligne droite, mais cela permet de combiner deux matériaux entre eux comme avec l’île ci-dessus.

Dans cette cuisine, le choix s’est porté sur des chaises surélevées afin que le plan de travail et la table à manger fonctionnent en une seule pièce. Les sièges situés de part et d’autre de l’île permettent de communiquer agréablement entre eux.

Dans cette cuisine, il a été décidé d’allonger le plan de travail de 50 centimètres de plus que les armoires de cuisine. Il est ainsi possible de placer des tabourets sur toute la longueur de l’île. Les avantages d’un tel arrangement sont que vous ne perdez pas d’espace de rangement le long du côté de la cuisine et que la séparation entre la cuisine et la salle à manger est plus clairement délimitée. L’inconvénient de cet arrangement est que le fait de manger ensemble est moins agréable en raison du manque de contact visuel. Il faut aussi regarder la cuisine tout le temps. L’intégration d’une télévision dans votre cuisine est donc conseillée lorsque vous souhaitez placer un tel îlot.

PLAQUE DE CUISSON OU ÉVIER DANS L’ÎLOT DE CUISINE

En plus de l’espace de travail et de rangement, vous pouvez également utiliser l’îlot de cuisine pour faire la cuisine ou la vaisselle. Veillez à prendre en compte les points suivants lorsque vous envisagez l’une de ces options.

La plaque de cuisson

Lors de l’intégration d’une plaque de cuisson, l’île doit avoir au moins 100 cm de profondeur pour qu’aucune éclaboussure de graisse ne tombe sur le sol. Contrairement à une cuisine traditionnelle, il n’y a pas de mur d’éclaboussures ici. N’oubliez pas non plus qu’une hotte aspirante ordinaire peut obstruer la vue et qu’un tuyau d’évacuation est nécessaire, sauf si vous utilisez une hotte de recirculation. Les prises devront également être placées dans l’île lorsque vous utiliserez la friteuse ou le gaufrier.

L’évier

Un évier est plus grand qu’une plaque de cuisson et a besoin de beaucoup d’espace. Il faut prévoir une évacuation, ainsi que de l’eau chaude et froide. Un évier sur l’île offre plus d’espace qu’une plaque de cuisson car il n’y a pas de hotte aspirante qui obstrue la vue. L’inconvénient d’un évier est qu’il n’est pas entretenu après avoir mangé. Pour y remédier en partie, vous pouvez également prévoir un trottoir à l’arrière de l’île afin que les casseroles sales ne soient pas visibles depuis le salon. Si vous souhaitez installer un lave-vaisselle, il est préférable de le faire dans l’îlot de cuisine sous l’évier.

L’ERGONOMIE À L’ÎLOT DE CUISINE

De nombreuses distances sont parcourues dans la cuisine. Il est donc important de bien réfléchir à la disposition de l’îlot de cuisine et de la partie fixe. Pour ce faire, il est préférable de considérer la cuisine comme un poste de travail : moins vous aurez de distances à parcourir, plus le poste de travail sera convivial. Le four, la plaque de cuisson, le lave-vaisselle, le réfrigérateur et le congélateur sont donc idéalement situés le plus près possible du centre de l’île. Comme pour une cuisine ordinaire, la règle d’or est d’utiliser le triangle de la cuisine ! Tous les conseils et informations se trouvent dans l’article “Aménagement de la cuisine : ergonomie et dimensions”.

LES DISTANCES ET LES DIMENSIONS D’UN ÎLOT DE CUISINE

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des dimensions et des distances les plus ergonomiques d’un îlot de cuisine ou d’un îlot de cuisine :

LA HAUTEUR D’UN ÎLOT DE CUISINE OU D’UNE CUISINE

95 cm ( en cas d’utilisation de tabourets de bar et de plaques de cuisson )

70 cm (avec fonction d’assise basse avec des chaises)

LA DISTANCE ENTRE L’ÎLOT DE CUISINE ET L’INSTALLATION FIXE DE LA CUISINE

Circulation normale : minimum 90 cm – maximum 120 cm

Lors de l’attribution d’une place assise : 140 cm

LARGEUR D’UN ÎLOT DE CUISINE OU D’UN ÎLOT DE CUISINE

Un placard de cuisine profond (60 cm) et un placard de cuisine étroit (40 cm) : minimum 110 centimètres.

Deux armoires de cuisine profondes (60 cm) sur les deux côtés : minimum 130 centimètres.

LA DISTANCE ENTRE LA PLAQUE DE CUISSON ET LA HOTTE ASPIRANTE OU LA HOTTE ASPIRANTE

Au moins 65 cm avec un feu électrique

Au moins 75 cm dans un feu de gaz